fbpx
Post-partum10 règles d’or pour préparer son post-partum
10 règles d’or pour préparer son post partum

10 règles d’or pour préparer son post-partum

Le post-partum est une période de changement d’équilibre. De couple on passe à famille ou celle-ci s’agrandit. Être bienveillant envers soi-même et être accompagnée est essentiel. Découvrez nos 10 conseils pour préparer son post-partum le plus sereinement possible. 

1/ La bulle de proximité

Ce premier concept qui me tient très à cœur : former une bulle de proximité avec son bébé, rester au lit ou dans le canapé, se reposer, privilégier la position horizontale pour récupérer et préserver son périnée 😉

Dans certains pays, le retour à la maison s’effectue très peu de temps après l’accouchement. Cela ne veut certainement pas dire pour autant retour aux tâches ménagères, vivre normalement, s’activer. De son côté, votre bébé ne pourra très certainement pas rester tranquille dans son couffin et tout ceci est parfaitement normal. Calinez, cajolez, tout le reste peut attendre.

2/ Limiter les visites

Le retour à la maison est une période dédiée au repos mais aussi à l’apprentissage du rôle de parent. Tout doucement, l’équilibre revient mais cela prend du temps. Un temps nécessaire pour les jeunes parents. Donc oui aux visites mais visites aidantes 😉 Pourquoi pas apporter le repas, garder les autres enfants, aider aux tâches ménagères pour aider les jeunes parents ? S’écouter et savoir dire quand le besoin de repos se fait sentir.

3/ Préparer ses proches

Vous pouvez anticiper ce post-partum en abordant le sujet avec vos proches, parents, famille, amis pour anticiper leur demande, leur présence et vos envies ou besoins par la suite 😉

4/ Préparer un espace nuit organisé

La nuit, le rythme est un peu différent et cela peut être compliqué de vivre au même rythme qu’en plein jour. Pensez à vous préserver en préparant un petit espace à côté de vous (chariot ou table de nuit) pour la nuit, cela vous évitera de vous lever et de vivre comme en plein jour les repas et changes de votre bébé !

Avoir à côté de vous le lit de votre bébé et votre kit de survie nocturne 😉

– lumière tamisée, veilleuse

– quelques couches, langes, tenue de rechange 

– de l’eau et un petit snack si besoin

– votre coussin d’allaitement si vous en avez un

– les biberons d’eau avec réservoirs à poudre prêts si biberons.

5/ Préparer des repas à l’avance

Que vous soyez ou non un cordon bleu, pensez à anticiper quelques repas pour votre retour à la maison. Remplissez le congélateur de plats faits maisons si vous le souhaitez et d’essentiels faciles à cuisiner 😉

6/ La place du conjoint

Idéalement le conjoint peut poser des jours de congés pour pouvoir être à 2 pour les premiers jours et s’impliquer ensemble dans l’apprentissage de ce nouveau rythme. 4 bras de jour comme de nuit, que la maman allaite ou non car même si maman allaite le conjoint peut apporter de l’eau, replacer le coussin, changer le bébé et participer tout autant !

7/ Le Repos

Oui tout le reste peut attendre. Voir ce repos non pas comme une perte de temps car il y a tant à faire à la maison mais comme un investissement pour l’après !

Si je me repose j’aurai plus de lait si j’allaite.

Si je me repose je récupérerai plus rapidement.

Et si je me repose je serai de bien meilleure humeur et ceci vaut de l’or 😉

8/ Bien manger et bien boire !

Ceci est essentiel pour le moral, pour l’énergie mais aussi pour la récupération physique. Boire beaucoup d’eau permet d’éviter des infections urinaires, d’avoir plus de lait si on allaite. Favoriser les aliments qui évitent la constipation et qui sont riches en fer en cas d’anémie. Pas de régime hypocalorique mais une alimentation équilibrée favorisant le chaud. Une cure de probiotiques peut aussi s’avérer très bénéfique.

9/ Un temps pour soi

Bien évidemment il ne s’agit pas au début de trouver le temps pour sortir seule et faire une activité pour soi même s’il sera temps d’y penser très rapidement 😉 

Un temps pour soi c’est déjà d’aller prendre une douche, prendre le temps de se laver les cheveux, se crémer, ne pas tout interrompre, avoir l’accompagnement et l’aide nécessaire pour y arriver car 5 minutes pour soi peuvent permettre de rester d’attaque, de garder un bon moral ce qui est essentiel dans le vécu du post-partum. Ne pas aussi minimiser le bénéfice d’une promenade, d’un café à l’extérieur.

10/ Exprimer ses émotions

S’autoriser à dire que c’est dur parfois, que l’on est fatigué. Savoir demander de l’aide, ne signifie à aucun moment que l’on n’aime pas ce bébé, que l’on n’y arrive pas, que l’on ne s’ en sort pas. 

Raconter son accouchement parfois, pour le conjoint aussi. Aller de l’avant, laisser le temps qui passe nous aider et surtout être accompagnée.

Retrouvez tous nos articles sur le post-partum ici.

Découvrez l'application 9moispourtoi,
une équipe de sages-femmes disponible pour vous répondre où que vous soyez dans le monde

Obtenez les réponses à vos questions rapidement.

Être écouté, conseillé et rassuré devient un jeu d’enfant.