fbpx
PédiatrieCroûtes de lait du nourrisson
Croûtes de lait du nourrisson

Croûtes de lait du nourrisson

La dermatite (ou dermite) séborrhéique du nourrisson appelée en langage courant “croûtes de lait” est une maladie de peau courante, liée notamment à un excès de sécrétions grasses du cuir chevelu. 

Les symptômes

La forme modérée de la dermatite séborrhéique, touchant le cuir chevelu, est aussi appelée “croûtes de lait”. En effet, elle provoque des plaques croûteuses grasses, blanches ou jaunes, adhérentes à la peau du cuir chevelu.

Ces plaques situées sur le cuir chevelu apparaissent le plus souvent avant l’âge de 6 mois chez un bébé en bonne santé par ailleurs.

Ces plaques croûteuses :

  • peuvent être entourées de rougeurs ;
  • apparaissent d’abord sur le haut du crâne au niveau de la fontanelle, puis s’étendent et peuvent même déborder du cuir chevelu. Elles atteignent alors l’arrière des oreilles, la racine des cils et les sourcils.

Les “croûtes de lait” ne causent aucune démangeaison et n’entraînent aucun inconfort pour le nourrisson. Elles ne sont pas contagieuses.

La dermatite séborrhéique étendue du nourrisson

Plus rarement, la dermatite séborrhéique s’étend à d’autres parties du corps riches en glandes sébacées et en sébum. Les croûtes de lait fusionnent et s’étendent.

La dermatite séborrhéique peut alors affecter :

  • l’ensemble du cuir chevelu : les lésions épaisses prennent l’aspect d’un “casque” ;
  • les fesses : l’atteinte est :
    • limitée aux plis de la peau,
    • ou en forme de “culotte” rouge vif, sous les couches ou dépassant de celles-ci ;
  • d’autres replis cutanés : des rougeurs apparaissent sous les aisselles, dans le cou, derrière les oreilles et derrière les genoux, aux plis des bras.

Dans sa forme étendue, la dermatite séborrhéique du bébé est appelée maladie (ou érythrodermie) de Leiner-Moussous.

À quoi est-elle due ?

On ignore encore l’origine exacte de cette maladie.

Malgré leur nom, les “croûtes de lait” ne sont pas liées à l’alimentation de l’enfant. Aussi, il est inutile de changer de lait pour faire disparaître une dermatite séborrhéique, sauf en cas d’avis médical contraire.

La survenue d’une dermatite séborrhéique serait favorisée par deux facteurs combinés :

  • un excès de sécrétions grasses (sébum), produites par les glandes sébacées situées à la racine des cheveux ;
  • la prolifération anormale de levures de type malassezia (sorte de champignon), naturellement présentes sur les zones de peau comportant trop de sébum. Ces micro-organismes entraînent une réaction inflammatoire spécifique, se traduisant par un érythème (rougeur de la peau) et un renouvellement accéléré des cellules du cuir chevelu et de la peau, provoquant une desquamation inhabituelle.

Les “croûtes de lait” sont aussi fréquentes chez les filles que les garçons et, pour éviter leur apparition, il suffit de laver doucement le cuir chevelu du bébé, à chaque bain, même au niveau de la fontanelle et de rincer abondamment.

Quels soins peut-on faire ?

Des soins de peau précoces réalisés à la maison permettent le plus souvent de faire disparaître une dermite séborrhéique débutante (“croûtes de lait”). Si les lésions sont étendues ou si elles ne diminuent pas malgré vos soins, consultez votre médecin traitant ou votre pédiatre.

Les “croûtes de lait” disparaissent d’autant plus facilement grâce à vos soins, qu’elles sont moins nombreuses.

Si quelques “croûtes de lait” apparaissent :

  • Lors du bain de votre bébé, lavez lui les cheveux avec un shampoing doux et utilisez une brosse souple pour enlever en douceur les croûtes.
  • Dans tous les cas, évitez de gratter les plaques avec vos ongles, un peigne ou une brosse dure : vous risqueriez de blesser le cuir chevelu – voire de le faire saigner – sans ôter les croûtes pour autant.

En cas de “croûtes de lait” épaisses, agissez à chaque toilette quotidienne.

La mesure la plus efficace consiste à :

  • appliquer de la vaseline 2 heures avant le bain ;
  • laver les cheveux avec un shampoing doux ;
  • rincer abondamment le cuir chevelu ;
  • utiliser une brosse souple pour détacher les croûtes. Ne vous inquiétez pas si les cheveux tombent avec les croûtes, ils repoussent naturellement par la suite.

Si ces gestes ne suffisent pas à éliminer les plaques, étalez la vaseline le soir au coucher, puis, le lendemain matin, lavez les cheveux.

Quand consulter ?

Adressez-vous à votre médecin traitant (ou pédiatre) si :

  • vous avez réalisé deux semaines de soins quotidiens à la maison, sans observer d’amélioration de la dermatite séborrhéique. Les croûtes de lait s’étendent ;
  • votre enfant devient grognon en raison de l’apparition de démangeaisons ;
  • sur sa tête, les croûtes de lait s’étendent et une zone rouge, irritée, apparaît ;
  • les croûtes suintent ou saignent ;
  • les zones de peau atteintes sont enflées ;
  • la dermatite séborrhéique touche d’autres parties du corps (fesses, replis de peau, ombilic).

Retrouvez tous nos articles sur la pédiatrie ici.

Découvrez l'application 9moispourtoi,
une équipe de sages-femmes disponible pour vous répondre où que vous soyez dans le monde

Obtenez les réponses à vos questions rapidement.

Être écouté, conseillé et rassuré devient un jeu d’enfant.