fbpx
Post-partumLes suites de couches : l’après accouchement côté maman
Les suites de couches

Les suites de couches : l’après accouchement côté maman

Le corps peut connaître certains désagréments suite à un accouchement, c’est ce qu’on appelle les suites de couches.

Dans les premières heures, on surveillera chez la maman sa température, sa tension artérielle, ses saignements (“lochies”) ainsi que la tonicité de l’utérus.

Celui-ci doit se rétracter pour ligaturer les vaisseaux qui alimentaient le placenta et permettre aux saignements de diminuer.

Si les saignements sont trop abondants, il faut voir si l’utérus s’est bien vidé, si la délivrance s’est bien déroulée ou s’il reste peut être un morceau de placenta, des restes de membranes ou des caillots qui empêchent cette bonne rétraction utérine.

Les soignants surveillent aussi les jambes, le bon état veineux, la mobilité et récupération post péridurale si besoin ainsi que l’état général de la maman.

Dans les heures et jours qui suivent on surveillera aussi la cicatrice le cas échéant, l’apparition éventuelle d’une anémie ainsi que la reprise des mictions (aller faire pipi) et du transit (gaz et selles).

Une attention particulière sera aussi apportée aux seins et à la montée laiteuse si la maman choisit d’allaiter ainsi qu’au moral de la maman.

Être entourée, se reposer sont essentiels en post partum.

Les saignements après l’accouchement sont tout à fait normaux. Ils sont abondants pendant 24 à 48h et sont parfois associés à des douleurs de contraction utérine (« tranchées ») qui augmentent souvent en fonction du nombre d’enfants.

Par la suite, ils diminuent pour être équivalent au flux durant des règles normales.

Si le saignement vous semble trop abondant, n’hésitez pas à consulter. De même si vous avez de la fièvre, des douleurs aux ventres ou des pertes nauséabondes.

Le retour de couches correspond aux premières règles qui suivent l’accouchement et qui arrivent en général 6 semaines après l’ accouchement. En cas d’allaitement, ce retour de couches peut être décalé jusqu’à l’arrêt de l’ allaitement.

Dans tous les cas, il a lieu 15 jours APRÈS la première ovulation. Il est donc important pour celles qui le souhaitent de discuter de contraception.

Il arrive qu’après un accouchement on expérimente des troubles périnéaux : fuites urinaires, modification des sensations en allant uriner, pesanteur, perte de confiance en soi, perturbations dans sa vie sexuelle, troubles de continence … Il est très important de faire un point sur ses abdominaux et son périnée en post partum et apprendre les bons gestes, les bons exercices pour mieux récupérer. Ceci est également important en cas de césarienne car notre corps a tout autant soutenu cette grossesse. La rééducation peut démarrer environ 6 semaines après l’ accouchement même si certains exercices peuvent être démarrés plus tôt et il n’ est jamais trop tard pour la faire 😉

Concernant le retour des selles, il peut arriver que l’on ait une appréhension et des troubles type hemorroide ou fissure anale. Bien boire, manger des fibres et adopter une bonne position pieds surélevés sur un marche pied peuvent aider.

Enfin, il arrive que l’on ait une cicatrice suite à l’ accouchement : déchirure, épisiotomie, cicatrice de césarienne …

En cas de cicatrice au niveau du périnée, nettoyer matin et soir à l’eau claire et au savon doux, ne pas trop frotter ou sécher mais tamponner délicatement. Cette zone cicatrise en milieu humide. Si douleur, ne pas hésiter à se faire examiner pour vérifier les points. Il arrive parfois que ces points, qui tombent seuls après 7 à 10 jours en général, tiraillent et nécessitent d’être enlevés par une sage femme. Si les points piquent en allant uriner, verser un peu d’eau en même temps peut aider.

L’accouchement et la période qui le suit sont très fatigants. Il faut absolument se reposer ! N’hésitez pas à dormir le plus souvent possible en même temps que le bébé – même la journée ! – plutôt que de profiter qu’il dorme pour faire plein de choses. Moins on dort, plus on est fragile, plus on risque de faire un baby-blues, moins la montée laiteuse est bonne, etc.

Il faut aussi être entourée afin de pouvoir se reposer le plus possible. N’hésitez pas à vous faire aider par une sage-femme !

Retrouvez tous nos articles sur le post-partum ici.

Découvrez l'application 9moispourtoi,
une équipe de sages-femmes disponible pour vous répondre où que vous soyez dans le monde

Obtenez les réponses à vos questions rapidement.

Être écouté, conseillé et rassuré devient un jeu d’enfant.